Tom Kristensen, l'homme des records !


Accueil » Histoire » Tom Kristensen, l'homme des records !

C'est lui, le Danois Tom Kristensen, qui détient à ce jour le record de victoires aux 24 Heures du Mans avec 9 succès.  Acquis de 1997 à 2013, ils font de lui "Monsieur Le Mans", surnom donné notamment à partir de 2005 lorsqu'en l'emportant sur Audi R8, il détrônait Jacky Ickx.  

1997, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2008, 2013 : cette série, c'est celle des victoires de Tom Kristensen aux 24 Heures du Mans. 7 d'entre elles ont été décrochés avec la marque Audi, à laquelle il est éternellement lié. Mais c'est pourtant avec un prototype Porsche qu'il ouvrait son palmarès en 1997.

👼 Naissance7 juillet 1967
📛 SurnomMonsieur Le Mans, TK
⏲️ Années d'activité1989 à 2014
🏅 Palmarès9 victoires au Mans, 6 victoires 12 Heures de Sebring

Le Chevalier Tom Kristensen, anobli par la reine Margrethe du Danemark en 2014, a remporté les 24 Heures du Mans dès sa première venue. Associé à l'Italien Michele Alboreto et au Suédois Stefan Johansson, il l'emporte en 1997 avec la Joest-Porsche TWR portant le n°7.

Tom Kristensen - photo Audi Sport

Engagé en tourisme, proche de la Formule 1, il prend le virage de l'endurance en devenant pilote BMW en 1998 et 1999. Il remporte d'ailleurs avec une V12 LMR les 12 Heures de Sebring 1999, course dont il est - comme pour les 24 Heures du Mans - recordman de victoires avec 6 succès.

1997, première victoire au Mans - photo Stéphane Cavoit

En Sarthe, il est malheureux avec BMW. En 1999 notamment, sa voiture est en tête au petit matin mais un accélérateur bloqué l'envoi dans le mur et stoppe la marche victorieuse. C'est la voiture sœur, la n°15, qui remporte l'édition du siècle.

1999, victoire promise - photo Jacques Vivier

Alors que BMW arrête son programme prototypes en Europe en 2000, il bascule chez Audi. Déjà vainqueur avec BMW (Sebring) et Porsche (Le Mans), il va forger sa légende avec la marque aux anneaux.

Suivez l'endurance avec les experts Endurance Magazine

Twitter : endurancemagFR
Facebook : Endurance Magazine
Instagram : Endurancemag

De 2000 à 2002, il est imbattable avec ses équipiers Frank Biela et Emanuele Pirro. La supériorité de la R8 ne fait pas tout. Circonstances de course favorables, chance, vitesse mais aussi stratégie et gestion de course, le trio domine le début du XXIe siècle au Mans.

Les années ALMS avec Audi - photo Audi Sport

Puis vient la séparation. En 2003, avec la présence de Bentley que le groupe VAG veut faire gagner, il est sélectionné pour faire partie de l'un des deux équipages. Biela et Pirro ne sont pas avec lui, ils sont même séparés sur des R8 "privées". Vainqueur avec la EXP Speed 8, Kristensen poursuit sa série.

Victoire avec Bentley en 2003 - photo Bentley

Il enchaîne ensuite de nouveaux avec Audi, vainqueur en 2004 avec la R8 Audi Sport Japan Team Goh puis en 2005 avec ADT Champion Racing.

2004, la série se poursuit avec l'Audi japonaise - photo Audi Sport

Il ne connaît pas le succès pour la première année du diesel Audi au Mans, mais remonte sur la plus haute marche du podium en 2008, à l'issue d'une édition devenue mythique.

2008, TK brille pendant la nuit - photo Geoffroy Barre
 Durant la nuit, il laisse parler tout son talent et sa maîtrise malgré des conditions climatiques difficiles et la pluie. Face à Peugeot et notamment à Jacques Villeneuve, il parvient à créer un écart que la marque française ne pourra jamais combler. 
2013, dernier succès avec l'hybride - photo Geoffroy Barre

Son dernier succès a été décroché lors de l'édition 2013 des 24 Heures du Mans. Une édition marquée par la disparition d'Allan Simonsen, lui aussi d'origine danoise. Sur le podium, TK a dédié cette victoire à son compatriote décédé la veille. 2013 constitue sa seule victoire avec une voiture hybride au Mans. Plus âgé que les autres pilotes Audi de l'époque - dont le trio Fassler / Lotterer / Tréluyer - il décide de prendre sa retraite à la fin de l'année 2014.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter Endurance Magazine

À ce jour, c'est le pilote suisse Sébastien Buemi qui est le plus proche du record et qui peut un jour espérer l'égaler. Il compte pour le moment quatre succès (2018, 2019, 2020 et 2022).

Découvrir l'équipe Endurance Magazine

Laisser un commentaire