Connect with us

Porsche remporte les 12 Heures de Bathurst 2019, Matt Campbell impérial

Actualités

Porsche remporte les 12 Heures de Bathurst 2019, Matt Campbell impérial

Porsche remporte les 12 Heures de Bathurst 2019, Matt Campbell impérial

C’est la Porsche 911 R du Earl Bamber Motorsport qui sort victorieuse du marathon de 12 heures australien. Un relai décisif de l’Australien Matt Campbell a scellé l’issue de la course. Avec des pneus frais, le vainqueur de la catégorie LMGTE Am des 24 Heures du Mans 2018 (avec Christian Ried et Julien Andlauer) a impressionné. Déjà sur le podium en 2017 avec la Porsche du Competition Motorsports et vainqueur de sa catégorie, Matt Campbell s’offre sa course « maison » de la plus belle des manières.

Avec les sorties fréquentes en piste du safety-car et quelques minutes seulement de course à disputer, tout était question de stratégie. Qui allait gérer au mieux les derniers ravitaillements avant le drapeau à damier ? Avec la Porsche 911 R du Earl Bamber Motorsport n°912, Matt Campbell décide de repasser tôt par son box.  Au 279e tour, il chausse quatre pneus neufs. Il est alors derrière l’Aston Martin Vantage n°62 du R-Motorsport et la Mercedes-AMG GT3 du Team GruppeM Racing . 8 voitures sont dans le même tour et peuvent prétendre à un podium. Car derrière ce trio, la chasse est menée par la Mercedes-AMG Team Vodafone, les deux Bentley Continental GT3 de l’équipe Bentley Team M-Sport et la Nissan GT3 Nismo de KCMG. N’oublions pas la BMW M6 GT3 du BMW Team Schnitzer.

Alors qu’il ne reste que 40 minutes de course et que tout le monde est repassé par les stands, la future Porsche victorieuse est la seule avec des pneus neufs. Matt Campbell est quatrième. Il met la pression sur la BMW M6 avec Mostert au volant qui cède. Nouveau safety-car à cause d’une voiture arrêtée en piste, et 30 minutes de course à disputer.

A lire >  Porsche 961, la fille unique

Puis tout s’accélère lorsque le safety-car disparait. Au 304e tour, Matt Campbell passe deuxième. A moins de 9 minutes du but, il passe Dennis sur l’Aston Martin de tête au niveau du virage de Forrest Elbow.  L’Anglaise et son V12 ne peuvent rien face à cette intrusion de Campbell, qui profite de la longue ligne droite (Conrod Straight) pour asseoir son avance. 

Jake Dennis est deuxième a 3 »4 secondes et Raffaele Marciello est à moins de 10 secondes, avec un cheveu d’avance sur Shane van Gisbergen.

7 voitures terminent dans le même tour, en moins d’une minute, avec une Porsche, une Aston Martin, deux Mercedes, une BMW, une Bentley et une Nissan. Une preuve que l’Intercontinental GT Challenge propose un spectacle de tous les instants et une lutte serrée entre les constructeurs.

Illustration : Porsche, Mercedes AMG, Bentley.

Tombé dans l'endurance tout petit. Mon père m'a mis dans les mains des Porsche 917, des Mercedes C9 et des Peugeot 905, pendant qu'il allait au Mans. Depuis, nous traversons l'Europe et le monde ensemble pour voir tourner des bagnoles. Je suis rédacteur web freelance, spécialiste de l'endurance.

Cliquez pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles de la catégorie Actualités

Articles récents

Facebook

To Top