Connect with us

Porsche 961, la fille unique

porsche-961-0002

Auto-portrait

Porsche 961, la fille unique

Porsche 961, la fille unique

La Porsche 961 est une voiture unique, au sens propre. Découvrez cette création inédite de Porsche qui voulait dominer le Group B.

Vous connaissez les Porsche 956 et 962, mais dans la famille Porsche, la 961 reste elle une voiture assez méconnue. 961 ? Oui, vous avez bien lu. Basée sur la Porsche 959, la 961 fut produite par Porsche pour répondre à la réglementation Group B en 1986. Devant servir de base pour être ensuite proposée à des équipes privées, la 961 ne fut finalement produite qu’à un seul exemplaire…

Au début des années 80, la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) réorganise les catégories autorisées à courir en sport-auto. C’est la naissance des Group B et des Group C, engagées notamment en Championnat du monde des voitures de sport. Pour les Group C, Porsche lance la 956. Ensuite, pour le Group B, la marque allemande se lance dans le projet de créer une voiture en partant d’une feuille blanche. C’est le projet Gruppe B, initié en 1983.

porsche-961-0001-3

La 911 Group B apparaît au salon de Francfort, et deviendra la 959. Comme Porsche le fait avec ses 956, l’idée est de produire la voiture en version routière, et de la décliner en version course pour des écuries privées. Le projet existe, en parallèle, d’engager des 959 au Paris Dakar.

La production démarre en 1985, mais la réglementation change, les Group B sont interdites des circuits et des courses d’endurance. Le seul prototype 10016 est alors développé pour être engagé par l’usine à titre expérimental. Impossible de vendre une telle voiture à d’autres équipes, mais Porsche souhaite mettre à profit le temps (et l’argent) investis dans ce projet et l’emmener aux 24 Heures du Mans.

porsche-961-0001

La 961 devient ainsi la première voiture à quatre roues motrices à participer aux 24 Heures du Mans en 1986. Alors que la distributiond e la puissnace est équilibrée sur la 959 de route, elle est modifiée pour apporter plus de force à l’arrière en version course. Le moteur est emprunté à la 956, et sera ensuite utilisé dans les 962C. La Porsche 961 développe 680ch, et il faut y adjoindre des freins puissants (vus sur les 962 C là encore) pour stopper la bête. Le design global de la Porsche 961 lui apporte une aérodynamique travaillée, avec beaucoup d’appuis. C’est à Dunlop que Porsche fait confiance pour chausser cette unique 961.

porsche-961-0001-2

Lors de la journée d’essais préliminaires en mai 1986, la 961 montre son potentiel. Elle signe un très bon dixième temps, avec au volant René Metge. La 961, engagée dans la catégorie IMSA GTX créée spécialement (car le nombre de Porsche 959 produites n’était pas assez important, ndlr) se paie le luxe de devancer la BMW M1, autre voiture pensée pour le Group B, mais aussi de nombreuses C1 ou C2, c’est à dire des prototypes. Accompagné de  Claude Ballot-Léna, René Metge signera une septième place lors de l’édition 1986 des 24 Heures du Mans. Ils participent ainsi au succès de Porsche cette année là, qui occupe neuf places parmi les dix premiers.

porsche-961-0002-2

Après un passage par les Etats-Unis, et une course à Daytona aux mains de  Kees Nierop et Günter Steckkönig, la Porsche 961 revient en France pour les 24 Heures du Mans 1987. Affublée de la décoration aux couleuis du cigaretier Rothmans, comme les Porsche 962C engagées par l’usine, la 961 est décrochée. Seizième lors des essais de mai, la 961 pointera un temps en 11e place en course. Une sortie de piste, sur problème de sélection de rapport par Kees Nierop, stoppera la route de l’auto. Le programme est arrêté. La Porsche 961 restera une création unique, engagée dans trois courses, dont deux éditions des 24 Heures du Mans…

porsche-961-0003

Crédit photo : Porsche, Martin Lee

Tombé dans l'endurance tout petit. Mon père m'a mis dans les mains des Porsche 917, des Mercedes C9 et des Peugeot 905, pendant qu'il allait au Mans. Depuis, nous traversons l'Europe et le monde ensemble pour voir tourner des bagnoles. Je suis rédacteur web freelance, spécialiste de l'endurance.

Cliquez pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles de la catégorie Auto-portrait

Articles récents

Facebook

To Top