25 septembre 2022

Audi remporte les 24 Heures du Nürburgring 2022

10 ans après son premier succès dans l’Eifel Vert, Audi s’impose une nouvelle fois. Avec 2012, 2014, 2015, 2017 et 2019, cette victoire est ainsi la 6e pour la marque allemande qui confirme sa domination sur la dernière décennie. BMW rate son pari de faire briller sa nouvelle M4 GT3 dès sa première participation. Aston Martin, qui n’a pas caché son intention de remporter la classique allemande, a montré de belles choses pour son premier engagement 100% officiel.

Team Phoenix brille à nouveau

Le Sud-Africain Kelvin van der Linde, les deux Belges Dries Vanthoor et Frederic Vervisch ainsi que le Néerlandais Robin Frijns se sont imposés au volant de leur Audi R8 LMS Evo II avec une avance de 55 secondes sur la Mercedes-AMG Getspeed n°3 menée par le champion DTM Maximilian Götz, Fabian Schiller et Adam Christodoulou.

Audi R8 LMS #22 (Audi Sport Team Car Collection), Christopher Haase/Nico Müller/Patric Niederhauser/René Rast
 Avec ce sixième succès, l’équipe Phoenix d’Ernst Moser se rapproche un peu plus du record des sept victoires de l’équipe Manthey . « Nous avons bien passé la nuit et les ingénieurs ont fait un bon travail sur les pneus. C’est là que nous avons pu faire la différence et nous construire une belle avance sur les Mercedes. Nous avons mérité la victoire, car nous avons toujours eu les bons pneus« , a expliqué Dries Vanthoor. Pour Kelvin van der Linde ainsi que pour Dries Vanthoor et Frederic Vervisch, cette victoire est la seconde dans la classique allemande du GT. « Cette victoire est une fois de plus une formidable performance d’équipe« , a déclaré Julius Seebach, le directeur général d’Audi Sport GmbH, responsable du sport automobile chez Audi.

Beaucoup de favoris éliminés très tôt

Après un départ spectaculaire, marqué notamment par la bataille entre la BMW n°99 et la Lamborghini n°7, on notait une véritable hécatombe de favoris. Plusieurs équipes de pointe ont été éliminées suite à des accidents ou à des défaillances techniques, ou ont pris un retard déjà décisif alors même que la nuit n’était pas encore tombée.

Chez BMW, les n°98 et n°99 tombaient, tout comme la Ferrari partie en pole position, la Lamborghini n°7 un temps en tête, ou encore l’Audi de l’équipe Phoenix n°5 et l’Aston Martin TF Sport n°90. Mais l’abandon le plus spectaculaire était à mettre au crédit de la Porsche Manthey n°1.  Le Belge Laurens Vanthoor a connu un contact avec la voiture qui allait l’emporter, et plus précisément avec son frère Dries. Au volant de la Manthey-Porsche n°1 au niveau de Döttinger Höhe, Laurens partait dans l’herbe et tapait le rail à deux reprises . La Porsche « Grello » tapait dans les glissières de sécurité à une vitesse d’environ 260 km/h.

https://twitter.com/24hNBR/status/1530612115727388678

Après une nuit calme, un duel pour la victoire s’est dessiné à trois heures du but entre l’Audi n°15 Phoenix et la Mercedes n°3 Getspeed. L’équipe Phoenix avait l’avantage de pouvoir réagir lors des arrêts aux stands en s’adaptant à la stratégie de la Mercedes. Le choix de pneumatiques décisif permettait à l’Audi de garder l’avantage.

Résumé vidéo des 24 Heures du Nürburgring 2022

Un cinquantenaire fort en commémorations

Le week-end entourant cette 50e édition a été riche en événements. De nombreux anciens vainqueurs des 24 Heures du Nürburgring étaient là. On remarquait notamment Timo Bernhard et Marcel Tiemann, deux des pilotes les plus performants de l’histoire de la course avec cinq victoires chacun sur le Ring. « Je n’avais pas vu Marcel depuis dix ans et j’étais très heureux de le revoir ! Nos succès nous ont soudés et la complicité est toujours restée a déclaré Timo Bernhard. J’ai tellement appris ici et je suis très humble d’avoir pu gagner cette course cinq fois« .

Pour Tiemann, qui a dû mettre un terme à sa carrière en 2010 après un grave accident, ce premier retour aux 24h du Nürburgring après douze ans était également chargé d’émotion. « J’ai revu beaucoup de gens de l’équipe et aussi Olaf Manthey, ainsi que quelques fans que je connaissais« .

Un « Walk of Fame » avec des photos grand format des 24h depuis 1970 permettait de replonger dans la riche histoire de la course.

Les dates des 24 Heures du Nürburgring 2023 confirmées

Avec 230 000 spectateurs tout au long du week-end, l’événement a été un succès. Walter Hornung, le directeur de l’épreuve, tire un bilan très positif. « Cela nous donne beaucoup d’élan pour regarder vers l’avant et nous lancer dans un avenir passionnant« . La Nürburgring 1927 GmbH et l’organisateur ADAC Nordrhein ont fixé les dates des années à venir.

« Nous sommes heureux de donner de la visibilité à tous les participants, aux équipes et aux pilotes et à nos nombreux bénévoles tant qu’aux fans« . L’année prochaine, les ADAC TotalEnergies 24h Nürburgring se dérouleront du 18 au 21 mai 2023. Le prologue aura lieu à nouveau lors des ADAC 24h Nürburgring Qualifiers du 21 au 23 avril 2023.

Geoffroy Barre

Tombé dans l'endurance tout petit. Mon père m'a mis dans les mains des Porsche 917, des Mercedes C9 et des Peugeot 905, pendant qu'il allait au Mans. Depuis, nous traversons l'Europe et le monde ensemble pour voir tourner des bagnoles. Je suis rédacteur web freelance, spécialiste de l'endurance.

Voir tous les articles de Geoffroy Barre →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.