Les chiffres clés à retenir des 24 Heures du Mans 2023


Endurance Magazine > Actualités > Les chiffres clés à retenir des 24 Heures du Mans 2023

La Ferrari 499P n°51 qui a remporté les 24 Heures du mans 2023 a couvert 4659,40 kilomètres (342 tours).

En LMP2, 328 tours pour l'Oreca 07 Inter Europol Competition soit 4468,57 kilomètres couverts. En LMGTE Am, la Corvette C8.R n°33 a bouclé 4468,57 kilomètres (313 tours). 285 tours, soit 3882,79 kilomètres pour la Camaro Hendrick Motorsports n°24 "Nascar".

Il y a, au total, eu 34 changements de leader en Hypercar (pour la tête de la course). La Ferrari 499P victorieuse a mené au total 175 tours contre 95 pour la Toyota GR010 Hybrid n°8. La Cadillac V-Series.R n°2, troisième, a mené 7 tours. La Peugeot 9X8 n°94 a elle mené 34 tours au total.

Suivez l'endurance avec les experts Endurance Magazine

La Ferrari 499P victorieuse a passé 47'58 aux stands. Ce n'est pas l'Hypercar qui y a passé le moins de temps. Les Cadillac V-Series.R n°2 et n°3 ont respectivement passé 47'36 et 46'25 aux stands. La Toyota GR0101 Hybrid n°8 a été la plus brève dans les stands, en 44'20.

La meilleure vitesse de pointe relevée pendant l'événement est le fait de la Ferrari 499P n°50 pour Miguel Molina en 347,8 km/h. Jose Maria Lopez était proche avec la GR010 Hybrid n°7 en 346,7 km/h. L'Oreca 07 de l'équipe Cool Racing a été la plus rapide en LMP2 avec Malthe Jakobsen en 326,8 km/h. En LMGTE Am, Alessio Rovera a atteint les 309,1 km/h en course avec la Ferrari 488 GTE EVO n°83.

Le début de course, notamment jusqu'à minuit, a été marqué par les interruptions et les interventions de la safety car. Au total, les 24 Heures du Mans ont connu trois interventions du safety car, pour un temps total de 3h01'47''.  Nous avons également connu cinq périodes de Full Course Yellow (FCY) pour une durée cumulée de 34'29.  L'épreuve a donc été disputée sans neutralisation - mais parfois avec des drapeaux jaunes ou des slow zone - pendant 20h24'00.

Au total, 22 voitures ont abandonné. C'est la catégorie LMGTE Am qui compte le plus d'abandons avec 12 voitures retirées de l'épreuve sur 21 engagées, soit 57,1% d'abandon. En LMP2, 7 abandons sur 17 engagés (41,1%). En Hypercar, 3 abandons sur 16 engagés (18,75%).  Les Hypercars, pourtant majoritairement débutantes, ont fait preuve d'une excellente fiabilité.  La Toyota GR0101 Hybrid n°7, la Vanwall Vanderwell 680 n°4 et la Porsche 963 n°75 sont les trois voitures à avoir abandonné.

Ryan Briscoe, sur la Glickenhaus 007 n°708 est le pilote qui a passé le plus de temps derrière le volant : 10 h27'52'' (45% du temps). Laurens Vanthoor sur la Porsche 963 n°6 et Antonio Fuoco sur la Ferrari 499P n°50 sont les deux autres pilotes à avoir passé plus de 10 heures au volant.

Belle homogénéité de l'équipage vainqueur. Leur temps de pilotage est relativement proche : 8h11 pour Alessandro Pier Guidi, 7h31 pour James Caldo et 7h29 pour Antonio Giovinazzi. Les trois pilotes ont un meilleur temps au tour très proche avec respectivement 3'27'890, 3'27''982 et 3'27''981.

Le meilleur tour en course a longtemps été la propriété de Sébastien Bourdais, sur la Cadillac V-Series.R #3. Lors de son 12e tour, il passait en 3'28''298. Cette marque fut ensuite battue à six reprises. Une fois par Antonio Felix Da Costa avec la Porsche 963 de l'équipe Jota (3'28''075). Une fois aussi par Nicklas Nielsen sur la 499P #50 (3'27'371). Mais c'est Antonio Fuoco qui a été le plus agressif et qui, au 115e tour, a réalisé un 3'26''984.

Paul-Loup Chatin fut le plus rapide en LMP2 avec son tour en 3'32''923. Le temps de l'Hyperpole en LMGTE Am a été battu en course (3'52''376 par Ben Keating). Logique, car seuls les pilotes "Bronze" participent à cette séance. Nicolas Varrone a roulé en 3'50''439 en course sur la Corvette.

Au total, tous les concurrents classés ont bouclé 12750 tours.
Cela correspond à 173 731,5 kilomètres. 13,63 fois le tour de la Terre !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter Endurance Magazine

Crédit photo : Christian Barre

Découvrir l'équipe Endurance Magazine

Laisser un commentaire