4 août 2021

G-Drive Racing domine l’ouverture de l’Asian Le Mans Series 2021

Le trio G-Drive composé de René Binder, Yifei Ye et Ferdinand Habsburg a remporté les deux premières courses de la saison 2021 d'Asian Le Mans Series à bord de leur Aurus 01 Gibson.

Lors de la première course, c'est Simon Trummer qui prenait le meilleur au départ avec l'Oreca 07 n°5 du Phoenix Racing. La bataille avec René Binder sur l'Aurus 01 n°26 était lancée, avec comme autres animateurs John Falb (sur l'autre G-Drive n°25) et Sean Gelael avec l'Oreca 07 n°28 JOTA. Le pilote suisse semblait se construire une belle avance avant que Sean Gelael ne le heurte. Les deux voitures étaient endommagées.

René Binder prenait le commandement avant de confier le volant au pilote chinois Yifei Ye. Celui-ci allait terminer le travail entamé en début de course pour aller décrocher la victoire. Malgré le contact du début de course et une pénalité, Sean Gelael et Stoffel Vandoorne s'emparaient de la deuxième place devant Matthias Kaiser, Simon Trummer, et Nicki Thiim. Le lendemain, lors de la seconde course à Dubaï, G-Drive répétait ce succès. Cette fois, c'est la n°25 qui partait en tête et allait dominer une bonne partie de la course, avant que l'équipage de la n°26 ne prenne le meilleur. Nouveau podium pour l'équipe allemande Phoenix Racing qui se surpasse pour ses débuts en prototype. Mention spéciale pour le pilote Aston Martin Racing Nicki Thiim, qui débutait au volant d'une LM P2 !

Era Motorsport remporte la catégorie LMP2 Am. Andreas Laskaratos, Kyle Tilley et Dwight Merriman ont réussi à revenir malgré un premier arrêt ravitaillement très tôt dans la première course du week-end. Pourtant relayés à 1 tour, ils ont finalement pris le meilleur sur Neale Muston et John Corbett (Ligier JS P217 Gibson Eurointernational n°11). Le dimanche, le scénario était assez similaire avec un blocage de roues et beaucoup de temps perdu en début de course. Mais finalement, Era Motorsport s'impose. Deux victoires en autant de courses possibles.

En pole position, la Ligier JS P320 Nissan n°23 de l'équipe United Autosports a dominé la course du samedi avec Rory Penttinen, Wayne Boyd et Manuel Maldonado. Derrière, bataille intense entre Tony Wells et Colin Noble de l'équipe Nielsen Racing qui se classent en deuxième position, devant Jim McGuire, Duncan Tappy et Andrew Bentley dans la Ligier JS P320 United Autosports n°3. Le dimanche, nouvelle victoire United Autosports ! Doublé même avec Ian Loggie, Robert Wheldon et Andrew Meyrick sur la Ligier JS P320 Nissan n°2, qui ont profité d'un problème en fin de course sur la Duqueine M30-D08 Nissan DKR Engineering.

La Porsche 911 GT3 R n°40 du GPX Racing semblait intouchable samedi avec Julien Andlauer prenant une belle avance en début de course. Un effort accompagné par son coéquipier Axcil Jefferies ensuite. Mais une sortie de piste d'Alain Ferté en fin de course a fait chuter l'équipe de Dubaï à la deuxième place, avant qu'une pénalité appliquée après la course ne place finalement la Porsche à la quatrième place. Consolation, le trio s'imposa le dimanche.

C'est la Porsche 911 GT3 Precote Herberth Motorsport n°99 de Ralf Bohn, Alfred Renauer et Robert Renauer qui s'impose le samedi devant Brendan Iribe, Oliver Millroy et Ben Barnicoat sur la McLaren 720S GT3 INCEPTION Racing n°7. Troisième, la BMW M6 GT3 Walkenhorst Motorsport n°34 de Chandler Hull, Jonathon Miller et Nicky Catsburg. A noter le dimanche la troisième place de l'Aston Martin Vantage AMR GT3 Garage 59 avec Alexander West, Maxime Martin et Valentin Hasse-Clot.

En GT Am, c'est la Ferrari 488 GT3 n°66 de Rinaldi Racing avec Christian Hook, Manuel Lauck et Patrick Kujala qui s'impose. Victoire le samedi et le dimanche. Revenue de l'arrière du peloton pour remporter les honneurs de la catégorie lors de la première course, la Ferrari bat Henry Walkenhorst, Jorg Breuer et Sami Matti Trogen avec leur la BMW M6 GT3 n°35 de l'équipe Walkenhorst Motorsport, ou encore la Ferrari 488 GT3 n°27 du Kessel Racing de Giorgio Roda, Francesco Zollo et Tim Kohmann.

Vainqueurs Asian Le Mans Series Dubaï Course 1

LMP2: #26 G-Drive Racing Aurus 01 Gibson – Rene Binder Yifei Ye Ferdinand Habsburg
LMP2 Am: #18 Era Motorsport Oreca 07 – Gibson Andreas Laskaratos Kyle Tilley Dwight Merriman
LMP3: #23 United Autosports Ligier JS P320 Nissan – Rory Penttinen Wayne Boyd Manuel Maldonado
GT: #99 Precote Herberth Motorsport Porsche 911 GT3 Ralf Bohn Alfred Renauer Robert Renauer
GT Am: #66 Rinaldi Racing Ferrari 488 GT3 – Christian Hook Manuel Lauck Patrick Kujala

Vainqueurs Asian Le Mans Series Dubaï Course 2

LMP2: #26 G-Drive Racing Aurus 01 Gibson – Rene Binder Yifei Ye Ferdinand Habsburg
LMP2 Am: #18 Era Motorsport Oreca 07 Gibson - Andreas Laskaratos Kyle Tilley Dwight Merriman
LMP3: #23 United Autosports Ligier JS P320 Nissan – Rory Penttinen Wayne Boyd Manuel Maldonado
GT: #40 GPX Racing Porsche 911 GT3 R Julien Andlauer Axcil Jefferies Alain Ferte
GT Am: #66 Rinaldi Racing Ferrari 488 GT3 – Christian Hook Manuel Lauck Patrick Kujala

Images : Asian Le Mans Series

Geoffroy Barre

Tombé dans l'endurance tout petit. Mon père m'a mis dans les mains des Porsche 917, des Mercedes C9 et des Peugeot 905, pendant qu'il allait au Mans. Depuis, nous traversons l'Europe et le monde ensemble pour voir tourner des bagnoles. Je suis rédacteur web freelance, spécialiste de l'endurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *