Connect with us

4 Heures de Shanghai 2019 : Rebellion Racing vainqueur

Actualités

4 Heures de Shanghai 2019 : Rebellion Racing vainqueur

Crédit photo Rebellion Racing (DPPI / Florent Gooden)

4 Heures de Shanghai 2019 : Rebellion Racing vainqueur

Rebellion Racing a remporté avec les 4 Heures de Shanghai 2019 son deuxième succès en Championnat du Monde d’Endurance (WEC). Mais alors que la victoire à Silverstone, en 2018, fut obtenue suite au déclassement des Toyota, le triomphe de Shanghai a été obtenu lui sur la piste. Face à des Toyota TS 050 Hybrid encore ralenties par le législateur, Rebellion Racing décroche son premier succès « à la régulière » mais au goût amer pour les amoureux de l’endurance.

Une victoire qui met fin à la série hybride

Nul doute que l’équipe suisse est fidèle, professionnelle et mérite ce succès. Mais cette victoire est avant tout la défaite de Toyota. Un changement d’ère (qui arrivera avec l’Hypercar) devient urgent. Le WEC entre enfin dans les derniers mois de ce règlement qui n’est plus tenable pour le spectacle en piste.

Victoire Rebellion Racing aux 4 Heures de Shanghai 2019

681 kilomètres couverts en un peu plus de 4 heures, et Rebellion Racing signe une victoire sur la piste en WEC. Avec une minute d’avance sur la première Toyota (la n°8 de Buemi, Nakajima et Hartley), le trio de rebelles Senna, Menezes et Nato entre dans l’histoire de la discipline.

Une voiture non-hybride l’emporte à nouveau, pour la première fois depuis 2012. Lors de l’année de lancement du WEC, à Sebring puis Spa-Francorchamps, des Audi R18 Ultra non-hybrides gagnaient. Surtout, il s’agit du premier succès pour un « privé ».

En pole position, Norman Nato a eu mis quelques secondes à bien s’élancer au moment du départ, concédant ainsi trois places avant même le premier virage. Mais il remontera ensuite de manière régulière avant de laisser les commandes à Gustavo Menezes puis Bruno Senna. Les voitures l’ayant dépassé avant la ligne (dont une Toyota) recevront une pénalité avec un passage par les stands obligatoire. Le trio vainqueur a notamment profité du déficit de vitesse de pointe des Toyota TS 050 Hybrid.

A lire >  6 Heures de Silverstone 2017 : Une victoire (presque) indispensable pour Toyota
Victoire Rebellion Racing aux 4 Heures de Shanghai 2019

Toyota bridé

Lors de ces 4 Heures de Shanghai 2019, la meilleure vitesse de la Toyota TS 050 Hybrid n°7 fut de 286.5 km/h. Bien peu en comparaison avec les Ginetta du Team LNT (314.9 km/h pour la n°5 et 314 km/h pour la n°6) ou la Rebellion R13 à moteur Gibson victorieuse (132,1 km/h). Les Toyota étaient moins rapides en vitesse de pointe que TOUTES les LMP2. Elles avaient seulement 10 km/h de plus que les meilleures LMGTE Pro (276,9 km/h pour l’Aston Martin Vantage n°97).

Victoire Rebellion Racing aux 4 Heures de Shanghai 2019

Pour la prochaine manche, les vainqueurs du jour recevront un handicap de poids. Une modification, conformément au système de « success ballast » désormais en place. Peut-on voir une course plus équilibrée ? En Chine, le déficit était trop important pour qu’une vraie course s’engage.

Crédit photo Rebellion Racing (DPPI / Florent Gooden)

Tombé dans l'endurance tout petit. Mon père m'a mis dans les mains des Porsche 917, des Mercedes C9 et des Peugeot 905, pendant qu'il allait au Mans. Depuis, nous traversons l'Europe et le monde ensemble pour voir tourner des bagnoles. Je suis rédacteur web freelance, spécialiste de l'endurance.

Cliquez pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles de la catégorie Actualités

To Top