Connect with us

Porsche 919 Hybrid Evo, le nouveau « monstre » de Weissach

Analyse

Porsche 919 Hybrid Evo, le nouveau « monstre » de Weissach

Porsche 919 Hybrid Evo, le nouveau « monstre » de Weissach

En se retirant du Championnat du Monde d’Endurance (WEC) à la fin de l’année 2017, Porsche laisse Toyota seul pour la « super-saison » 2018-2019. Mais les Allemands ont décodé d’occuper le terrain médiatique, à défaut d’occuper celui des pistes.

Ainsi, sans aucun engagement officiel, la 919 Hybrid va continuer à faire parler d’elle en 2018. Elle vient de battre le record du tour à Spa-Francorchamps, et veut en faire de même sur d’autres pistes. Quel est l’intérêt ? Nous essayons de décrypter ce que Porsche cherche à nous dire.

 1’41 »770, c’est le temps qu’a réalisé Neel Jani sur le circuit de Spa-Francorchamps long de 7,004 km . Assez pour battre le meilleur tour sur ce circuit, détenu par Lewis Hamilton depuis 2017 et les qualifications du Grand Prix de Belgique, en 1’42 »553. Pour faire tomber ce record, Porsche a pris comme base sa 919 Hybrid engagée en 2017 en WEC, et a fait sauter tous les verrous de la réglementation. Des améliorations aérodynamiques, entre autres, développées en vue de la saison 2018 mais qui ne seront finalement pas utilisées en compétition, ont aussi pris place sur l’auto. Il en résulte une voiture à la croisée de l’endurance, de la F1, ou encore de la course de côte de Pikes Peak. La 919 Hybrid n’obéit ici à aucun règlement. Libre de toute contrainte de consommation, de puissance, ou encore de récupération d’énergie avec son système hybride, elle peut boucler le tour en un temps record… et gagner plus de 10 secondes sur le temps réalisé par les 919 Hybrid sur le même tracé en WEC.

A lire >  1999, l'édition qui a lancé l'endurance moderne

Selon le règlement de l’année 2017, la 919 Hybrid pouvait utiliser 2.464 litres de carburant par tour. La puissance était alors limitée à 500 ch. Pour le record, la puissance fut portée à 720 ch, et la consommation ne nous est pas communiquée. L’énergie récupérée par le système hybride de la 919 équivalait en 2017 à 6.37 megajoule par tour. Mais le système est capable de faire mieux ! Lors de son tour record, Neel Jani a récupéré 8,49 megajoule. D’autres chiffres ? L’aérodynamique revue permet d’apporter 53% d’appuis en plus, et une efficacité en hausse de 66% selon les ingénieurs. Le poids a logiquement été rabaissé de 39 kg, pour atteindre les 849 kg.

D’autres sorties de la sorte sont prévues. Porsche indique notamment que sa 919 fera une apparition pour un tour de démonstration sur la Nordschleife avant les 24 Heures du Nürburgring. Elle sera aussi en piste à Goodwood, à Brands Hatch (pour le festival Porsche) mais aussi à la Porsche Rennsport Reunion de Laguna Seca. D’autres records vont-ils tomber ?

Porsche nous montre ici les limites du règlement qui permet de créer une compétition entre voitures différentes, mais qui bride les performances possibles des LM P1.  Quel est l’objectif de ce Porsche 919 Tribute Tour ? Montrer ce que la 919 a dans le ventre hors-règlement. Utile ? Non. Un outil de communication efficace toutefois, qui prépare sans doute l’arrivée de Porsche en F1 comme motoriste…  Porsche-919-Hybrid-Tribute-3 Porsche-919-Hybrid-Tribute-2

Porsche 919 Hybrid Evo, Porsche LMP Team

Porsche-919-Hybrid-Tribute-9 Porsche-919-Hybrid-Tribute-8 Porsche-919-Hybrid-Tribute-6 Porsche-919-Hybrid-Tribute-5

Tombé dans l'endurance tout petit. Mon père m'a mis dans les mains des Porsche 917, des Mercedes C9 et des Peugeot 905, pendant qu'il allait au Mans. Depuis, nous traversons l'Europe et le monde ensemble pour voir tourner des bagnoles. Je suis rédacteur web freelance, spécialiste de l'endurance.

Cliquez pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles de la catégorie Analyse

Articles récents

Facebook

To Top