Connect with us

Audi remporte les 24 Heures du Nürburgring 2019

Actualités

Audi remporte les 24 Heures du Nürburgring 2019

Audi remporte les 24 Heures du Nürburgring 2019

Audi s’offre de nouveau les 24 Heures du Nürburgring pour la cinquième fois depuis 2012, et le premier succès d’une Audi R8 en terre allemande. C’est l’équipe Phoenix Racing, avec la R8 #4 de Kaffer, Stippler, Vervisch et Vanthoor qui s’impose tandis que la Porsche 911 R #911 de Bamber, Christensen, Estre et Vanthoor échoue à quelques secondes.

La course semblait promise à la Porsche des quatre pilotes, dominateurs pendant une très grande partie de l’épreuve. Leur 911 fut notamment en tête pendant 14 heures, et en bataille avec la Mercedes AMG GT3 partie en pole position. Celle-ci ne voyait pas le petit matin, un contact de la part d’Adam Christodoulou avec une Toyota Supra GR forçant l’équipe à abandonner. Alors, la lutte pour la victoire se jouait entre la Porsche #911 et plusieurs Audi R8 (#4 et #29). Une pénalité pour dépassement sous drapeau jaune infligée à la Porsche #911 va décider de l’issue.

Les deux Audi se sont départagées de manière musclée.  Christopher Haase sur la R8 GT3 #29 et Frank Stippler (Audi R8 GT3 #4) se sont mesurés pendant plusieurs tours. Puis, Kelvin van der Linde allait subir une crevaison sur la #29, entraînant de sérieux dommages.  Avec une partie du tour au ralenti, il devait capituler devant la #4.

Citons la bonne performance de la Porsche Frikadelli, très en vue et un temps pointée deuxième. Suite à une crevaison et des dommages trop importants, la voiture a abandonné.

On retiendra plusieurs images fortes de cette édition 2019 des 24 Heures du Nürburgring : le dépassement de Kevin Estre sur Dirk Müller d’abord, deux roues dans l’herbe. La bataille entre René Rast sur l’Audi R8 GT3 #29 poussé par Gabriele Piana sur la Mercedes AMG GT3 #6.

A lire >  Audi R15, le record de la distance à Sebring dès la première participation

Mention spéciale à la première voiture non-allemande, la SCG003C de la Scuderia Cameron Glickenhaus, 8e.

Crédit photo : Audi et Porsche

Tombé dans l'endurance tout petit. Mon père m'a mis dans les mains des Porsche 917, des Mercedes C9 et des Peugeot 905, pendant qu'il allait au Mans. Depuis, nous traversons l'Europe et le monde ensemble pour voir tourner des bagnoles. Je suis rédacteur web freelance, spécialiste de l'endurance.

Cliquez pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles de la catégorie Actualités

To Top