Connect with us

Jochen Mass, le professeur de Schumacher

mercedes-benz-lemans-1989

Interview

Jochen Mass, le professeur de Schumacher

Jochen Mass, le professeur de Schumacher

Avant de devenir une légende de la Formule 1, Michael Schumacher a fait un court passage en Endurance. Une victoire en Championnat du Monde (Mexico 1990) et un record du tour aux 24 Heures du Mans (1991) composent les deux lignes notables de son palmarès dans la discipline. Retour sur cette période charnière, avec son équipier et mentor de l’époque.

Agé de 21 ans, Michael Schumacher remporte sa toute première victoire internationale en course automobile le 7 octobre 1990 au Trophée des Frères Rodriguez à Mexico. Cette première consécration, il la doit à Jochen Neerpasch qui a eu l’idée géniale – et le courage – de placer trois jeunes espoirs en formation accélérée auprès du professeur Jochen Mass, aux côtés duquel ils se succèdent course après course dans le Championnat du Monde des Voitures de Sport (ancêtre du WEC). Une fois leur apprentissage terminé, les champions en herbe se voient confier une SauberMercedes C11 aux 24 Heures du Mans 1991, chance qu’ils mettent à profit pour s’illustrer dès le départ. Mais alors qu’ils pointent dans le trio de tête au quart de l’épreuve, les associés du « Junior Team » perdent un temps précieux à la suite d’une faute commise par Karl Wendlinger sous la passerelle Dunlop. Au soleil couchant, Michael Schumacher prend son relais avec l’espoir de combler le retard et laisse à jamais son empreinte dans les tablettes avec un meilleur tour en 3’35″564. « Il était non seulement le plus rapide de nos pilotes, mais en même temps le plus économe en carburant, le plus délicat avec les pneus et les freins« , se souvient Peter Sauber. Comment ce débutant a-t-il pu faire mieux que les spécialistes de la discipline ? Simon Arron, du magazine anglais Motorsport, a sa petite idée sur la question : « Pendant la semaine, une course cycliste amicale avait opposé plusieurs pilotes, mécaniciens et journalistes sur le grand circuit. Alors que tous briguaient une victoire d’honneur, Michael Schumacher avait pris son temps, allant même jusqu’à descendre du vélo pour étudier les accotements de la piste et savoir où il pourrait élargir ses trajectoires sans abîmer la voiture. » Est-ce la seule explication ? Avait-il d’autres secrets ? Des facultés supérieures ? Ou, tout simplement, de la chance ? Nous avons retrouvé celui qui fut son formateur et équipier lors de sa première saison de pilote professionnel. Jochen Mass, vainqueur du Grand Prix d’Espagne 1975 et des 24 Heures du Mans 1989, révèle qui était le Michael Schumacher version 1.0… Un diamant un peu brut.


champion-magazine-2-800L’interview est à retrouver en intégralité dans le numéro 2 de Champion Magazine. Jochen Mass a accordé à Geoffroy Barre une interview complète sur les débuts de Michael Schumacher dans la plus grande course au monde… un souvenir teinté d’émotion.

Retrouvez dans le numéro 2 un focus exceptionnel sur l’année 1991, celle des débuts du kaiser en F1. 100 pages des textes soignés, des photos d’archives inédites, une mise en page élégante, un papier mat de 110 grammes > Champion Magazine #2, 7,90

Lire la suite

Tombé dans l'endurance tout petit. Mon père m'a mis dans les mains des Porsche 917, des Mercedes C9 et des Peugeot 905, pendant qu'il allait au Mans. Depuis, nous traversons l'Europe et le monde ensemble pour voir tourner des bagnoles. Je suis rédacteur web freelance, spécialiste de l'endurance.

Cliquez pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles de la catégorie Interview

Articles récents

Facebook

To Top