Connect with us

Forza Motorsport, la référence sur console

1991 Nissan #23 Nissan R91CP

Histoire

Forza Motorsport, la référence sur console

Forza Motorsport, la référence sur console

Intouchable, imbattable, en position dominante et jamais égalé… Gran Turismo a finalement cédé face à la franchise Forza Motorsport. Pendant des années, et aujourd’hui encore, les jeux Forza Motorsport sont des concurrents directs de la série Gran Turismo. A la Playstation la saga GT, et aux joueurs de Xbox la sage Forza. Le maître Gran Turismo a trouvé avec son concurrent au nom italien mais au développement américain un contrepoids de taille. Forza est devenu en quelques années la nouvelle référence, attirant notamment les joueurs les plus aguerris, et devenant un titre référence dans le monde de l’e-sport.

L’arrivée du premier volet de Forza Motorsport remonte à 2005. Cette année là, Gran Turismo 4 est comme balayé. Le titre de Turn 10 Studios souffle un vent de renouveau : la prise en main est exigeante mais à la fois simple pour les novices. Toutes les aides au pilotage sont réglables et permettent de jauger la difficulté. L’intelligence artificielle est crédible. Les graphismes sont soignés. Les dégâts sont bien présents. Les courses en ligne sont animées. Si au niveau des graphismes et du rendu visuel, Gran Turismo semble toujours un cran au-dessus, Forza Motorsport surpasse son concurrent japonais dans tous les autres domaines. Et c’est bien ce qui importe aux joueurs, qui se tournent massivement vers Forza 1, 2, 3 puis 4. Sur console, Forza Motorsport constitue ce qui se fait alors de mieux en matière de jeux de simulation. Le gameplay parfois jugé trop ennuyeux et fade de Gran Turismo est totalement cassé. Les courses de Forza Motorsport sont passionnantes.

forza-motorsport-mazda-787b

Les sensations de pilotage de Forza sont sublimes, on peut ressentir chaque imperfection de la route, et voir l’influence des éléments sur le pilotage. La dégradation des pneus apporte vraiment son lot de péripéties, progressivement, contrairement au modèle proposé dans Gran Turismo, trop brutal et peu crédible. En parlant de crédibilité, Forza se hisse aussi en haut de la liste des jeux préférés sur console notamment pour les sons des moteurs. Alors que la sérié Gran Turismo continue à proposer des sons souvent trop compressés et semblables à des aspirateurs, Forza est un ravissement pour les oreilles.

Oui, les simulations disponibles sur PC telles que rFactor, iRacing ou encore Assetto Corsa et Project Cars ont des arguments face à Forza Motorsport. Mais le titre de la Xbox est un incontournable sur console. Il est pensé comme un jeu de salon, pouvant être attaqué à la manette, en quelques minutes, sans avoir à s’installer derrière un volant et avec trois écrans. C’est bien la force de Forza, être polyvalent, tout en offrant une expérience de jeu adaptable selon les joueurs.

Avec l’arrivée de la Xbox One, et la sortie de Forza 6, le jeu a basculé dans une nouvelle dimension. Via le concours d’ESL et de Microsoft, Forza est devenu un titre incontournable de la scène e-sport. De nombreuses compétitions sont organisées sur le jeu, et certaines équipes françaises se distinguent, comme la BAM Racing Team ou les TX3.

corvette-larbre-competition-Forza-Motorsport

Forza Motorsport propose depuis son premier volet de prendre le volant de nombreuses voitures d’endurance. La discipline est même essentielle dans le titre, celui-ci étant basé sur la compétition et les voitures de course, bien plus que sur les modèles de série. Ainsi, au travers de la série Forza Motorsport, il est possible de prendre le volant des Aston Martin DBR9, Audi R8, R10, R15 ou R18, de la Bentley Speed 8, des BMW V12 LMR et autres M3, de nombreuses Corvette, sans oublier les Ferrari 360, 458, 550, 575, la Ford GT, les Maserati MC12, les Peugeot 908… la liste est bien trop longue pour être énoncée.

Peugeot-908-forza-motorsport

Tombé dans l'endurance tout petit. Mon père m'a mis dans les mains des Porsche 917, des Mercedes C9 et des Peugeot 905, pendant qu'il allait au Mans. Depuis, nous traversons l'Europe et le monde ensemble pour voir tourner des bagnoles. Je suis rédacteur web freelance, spécialiste de l'endurance.

Cliquez pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles de la catégorie Histoire

Articles récents

Facebook

To Top