Connect with us

24 Heures du Mans : un report à attendre à cause du Coronavirus ?

Actualités

24 Heures du Mans : un report à attendre à cause du Coronavirus ?

24 Heures du Mans : un report à attendre à cause du Coronavirus ?

Les annonces d’annulations de compétitions sportives, de décalages ou encore de tenues à huis clos se multiplient. Le monde du football est sans doute le plus emblématique avec la Ligue des Champions mais également les principaux championnats européennes concernés. En France par exemple, plusieurs rencontres de la 29e journée vont être disputées à huis clos. En Italie, la Série A est en pause jusqu’au 3 avril. Aucun match entre temps.

Le monde du sport-automobile lui aussi est touché. La première annonce est venue de Chine. Le Grand Prix de Chine prévu le 19 avril à Shanghai a été reporté. Celui de Bahreïn (qui aura lieu le 22 mars) sera couru à huis clos. Il s’agira d’une première en F1.

Dans le monde de la moto, les annulations et les décalage se suivent : le Grand Prix MotoGP du Qatar a été annulé « en raison des restrictions apportées aux déplacements des personnes en provenance d’Italie« . Le Grand Prix de Thaïlande (22 mars) a été reporté au 4 octobre.

Je vous invite à consulter le sujet Coronavirus : Le point complet sur toutes les compétitions annulées sur le site Eurosport.fr.

Pas moins de 450 manifestations sportives sont affectées par les mesures de restrictions imposées jusqu’au 15 avril en raison de la contagion de Covid-19

24 Heures du Mans : les options possibles avec le Coronavirus

Ce qui nous amène à nous demander si une telle situation est à attendre pour les 24 Heures du Mans ? A ce jour, aucune compétition au-delà de la course de F1 en Chine prévue le 3 avril n’est annulée. Tous les matchs du championnat de France prévus d’ici au 15 avril auront lieu « à huis clos total » mais ne sont pas annulés.

Les 24 Heures du Mans, en juin, ne sont pour le moment pas dans le cercle des événements susceptibles d’être annulés ou reportés. Mais la situation des prochains jours pourrait être déterminante.

Evénement mondial et attirant un public de nombreux pays, Le Mans pourrait faire face à plusieurs scenarii.

  • Si en France, les rassemblements de plus de 1 000 personnes sont interdits (comme c’est le cas actuellement), la course n’aura pas lieu en juin. En l’état actuel des choses, la course ne pourrait donc pas se tenir.
  • Sans restriction du nombre de personnes autorisées sur un site, mais avec des restrictions émises dans d’autres pays, la tenue de la course pourrait être remise en question. Le Mans permet en effet à des équipes et pilotes du monde entier de venir s’affronter sur le circuit mythique. Si certains pays sont confinés ou n’autorisent pas leurs ressortissants à voyager, la course pourrait en être impactée.
  • Face à une pandémie, les déplacements pourraient être rendus compliqués. Compliqués pour les personnels et la logistique des équipes. Actuellement, l’Italie est progressivement coupée du reste du monde, plusieurs compagnies aériennes annonçant suspendre leurs vols à destination de la péninsule. Une paralysie des vols internationaux pourrait affecter la tenue des 24 Heures du Mans.
A lire >  Qui contribue aux pages endurance sur Wikipédia ?

Actuellement, il est impossible de dire si la course aura bien lieu ou non en juin. La progression de l’épidémie en France et plus largement dans le monde, dans les jours à venir, sera déterminante. Si le nombre de cas vient encore à augmenter de manière forte, et si des mesures de confinement sont décrétées, une annulation (ou un report) seront inévitables.

Pour le moment, c’est l’attente. Mais l’Automobile Club de l’Ouest (ACO) a déjà prévu la situation : « La priorité de l’ACO est de maintenir l’ensemble de ses événements sportifs de la saison 2020. Dans le cas où le maintien de certaines dates ne serait pas possible, l’ACO a d’ores et déjà prévu de reporter ces événements à une date ultérieure en 2020. En cas d’annulation, les spectateurs pourront se faire rembourser leur billet ».

Les 12 Heures de Sebring et la course des 1000 Miles de Sebring vont servir de test. En effet, des pilotes du monde entier et du personnel de plusieurs pays vont devoir converger en Floride. L’événement, actuellement maintenu, pourrait être impacté avec des personnes bloquées en quarantaine ou en impossibilité de voyager… Déjà, la questions e pose pour le personnel de l’équipe AF Corse, majoritairement italien. L’équipe engage une demi-douzaine de voitures en WEC. Les membres qui vont partir d’Italie vont devoir respecter une quarantaine en arrivant aux Etats-Unis. Les mesures ont été prises, et Ferrari dit ne pas avoir de doutes sur sa participation. A suivre.

Des 24 Heures du Mans en septembre au lieu du mois de juin ? Possible, comme en 1968.

Tombé dans l'endurance tout petit. Mon père m'a mis dans les mains des Porsche 917, des Mercedes C9 et des Peugeot 905, pendant qu'il allait au Mans. Depuis, nous traversons l'Europe et le monde ensemble pour voir tourner des bagnoles. Je suis rédacteur web freelance, spécialiste de l'endurance.

Cliquez pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles de la catégorie Actualités

To Top