Connect with us

Bentley en Hypercar ? Voilà pourquoi on a envie d’y croire

Actualités

Bentley en Hypercar ? Voilà pourquoi on a envie d’y croire

Bentley

Bentley en Hypercar ? Voilà pourquoi on a envie d’y croire

Bentley en Hypercar ? Le constructeur anglais pourrait rejoindre Toyota et Aston Martin et viser une victoire pour le centenaire des 24 Heures du Mans.

C’était un secret de polichinelle, mais la confirmation est enfin arrivée. Bentley fait partie des constructeurs qui s’intéressent au règlement Hypercar, qui arrivera pour la saison 2020/2021 du Championnat du Monde d’Endurance (WEC). Dans cet article de Sportscar365, on apprend que le sujet est loin d’être tabou pour Paul Williams, directeur de Bentley Motorsport.

En résumé, il dit regarder l’évolution du règlement Hypercar et être actuellement dans une phase de réflexion. Il y voit une opportunité pour Bentley, avec selon ses dires un projet basé sur un prototype adapté à la catégorie Hypercar, et non avec une voiture dérivée directement d’une voiture de série. Il s’agit pour l’heure d’une simple déclaration d’intérêt, rien de plus. Mais pas moins non plus ! Il faut tout de même saluer cet attrait de la part de Bentley pour Le Mans.  La marque n’est plus venue en Sarthe depuis 2003 (année de la victoire) mais mène depuis plusieurs saisons un programme en GT, avec sa Continental GT3. 

Nous avons des raisons d’espérer un retour de Bentley au top niveau en endurance avec l’Hypercar. Pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, car plus aucune marque du groupe VAG n’est présente pour la victoire au général. Cette situation – en cours depuis 2018 – n’était plus arrivée depuis 20 ans. Alors si Porsche s’est lancé à l’assaut de la Formule E, et qu’Audi dispose d’une belle présence dans plusieurs disciplines (dont la Formule E), il est probable que Bentley devienne la marque pour l’Hypercar (au même titre que Lamborghini, pour apporter un peu de concurrence interne).

A lire >  Quels équipiers pour Fernando Alonso aux 24 Heures du Mans ?

Autre raison d’espérer, l’importance de l’histoire. En 2023, nous fêterons les 100 ans des 24 Heures du Mans, et les 20 ans de la victoire de Bentley. Vous le savez, les constructeurs aiment les anniversaires. Pour célébrer leur passé, pour valoriser le présent, et surtout pour vendre. Alors  2023 semble une échéance pertinente.  Et les années qui suivent, Bentley ayant marqué les années 20 en Sarthe avec plusieurs succès.

Enfin, Le Mans correspond à la philosophie de Bentley. Alors que le groupe VAG lance une offensive sur l’électrification, et que les recherches sont nombreuses sur les voitures autonomes, Bentley a un positionnement à défendre. Celui des voitures bien dessinées, des vraies Grand Tourer, des voitures pensées pour parcourir des milliers de kilomètres. Des voitures qui confèrent un style de vie, qui ont une identité, sont une invitation au voyage et au rêve. Avouez que pour transmettre ces valeurs, Le Mans est la meilleure piste. Ce ne sont pas les rues étroites des capitales mondiales qui constituent le terrain de jeu idéal pour Bentley, mais bien les Hunaudières.

Tombé dans l'endurance tout petit. Mon père m'a mis dans les mains des Porsche 917, des Mercedes C9 et des Peugeot 905, pendant qu'il allait au Mans. Depuis, nous traversons l'Europe et le monde ensemble pour voir tourner des bagnoles. Je suis rédacteur web freelance, spécialiste de l'endurance.

1 Comment

1 Commentaire

  1. Indy12

    6 septembre 2019 at 23:40

    Bof, la phrase où il se dit très intéressé par la BOP qui sera mise en place ne m’emballe pas…

    Espère t-il gagner en profitant d’une égalisation forcée des performances des concurrents ? Si c’est ça, ça n’a aucun intérêt.

    Les compétitions en endurance prennent une bien mauvaise pente avec toutes ces histoires de BOP, success ballast, etc… Ce n’est plus du sport, ce n’est plus le meilleur qui gagne.

    Rien à voir avec les grandes heures du sport automobile que nous avons connu.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles de la catégorie Actualités

To Top