Connect with us

Mid-Ohio 2019 : succès Acura, première victoire pour Juan-Pablo Montoya

Actualités

Mid-Ohio 2019 : succès Acura, première victoire pour Juan-Pablo Montoya

Mid-Ohio 2019 : succès Acura, première victoire pour Juan-Pablo Montoya

Il y a un an, Acura signait (enfin) son premier succès en WeatherTech SportsCar Championship, grâce à une victoire sur le tracé de Mid-Ohio. Acura décrochait alors un doublé encourageant. Juan Pablo Montoya et Dane Cameron terminaient deuxièmes sur leur Acura ARX-05 Daytona Prototype (DPi), tandis que Helio Castroneves et Ricky Taylor s’imposaient. Ce dimanche, après une bataille de 2h40, ce sont Juan Pablo Montoya et Dane Cameron qui ont eu droit à la première marche du podium. Une première pour le Colombien depuis le lancement du championnat en 2016

Le duo est parvenu à inverser la tendance et à prendre le meilleur lors de la course face au Mazda Team Joest. Alors qu’il restait 1h15 de course, Montoya  a pris la tête, puis enfonça le clou lors du dernier restart à 24 minutes du but. Tristan Nunez et sa Mazda RT24-P DPi partie en pole position ne peuvent suivre. Sur la ligne d’arrivée, 2.022 secondes d’écart. Un succès qui pourrait augurer une série de victoires pour Acura, avec notamment Watkins Glen – prochaine course – qui pourrait bien convenir au prototype.

Il s’agit de la deuxième victoire pour Acura dans le championnat depuis l’arrivée des DPi en 2017. Il s’agit surtout du premier succès pour Juan-Pablo Montoya en WeatherTech SportsCar Championship, lui qui avait déjà décroché des succès aux 24 Heures de Daytona (2007, 2008 et 2011). A l’époque, la grande course d’endurance faisait partie du championnat Grand-Am.

Le Mazda Team Joest truste les deux dernières places sur le podium, avec Tristan Nunez et Oliver Jarvis à la deuxième place à bord de la n°77. Jonathan Bomarito et Ryan Hunter-Reay – qui remplaçait Harry Tincknell – sont troisièmes sur la n°55. La montée en puissance de Mazda se confirme. On sent le travail de l’équipe Joest en coulisses… mais il faut concrétiser !

A lire >  Porsche K8 Spyder, l'ultime délire des frères Kremer

Felipe Nasr et Pipo Derani conservent leur première place au classement pilotes avec une quatrième place à bord de leur Cadillac DPi-V.R. Avec 120 points, les pilotes de la n°31 ont maintenant une avance de 4 petites points sur les Castroneves et Taylor, qui ont terminé cinquièmes dimanche.

En GTLM, succès pour Porsche. Earl Bamber et Laurens Vanthoor s’imposent. Eux qui avait déjà gagné à Long Beach il y a quelques semaines, et qui étaient déjà sur la plus haute marche du podium il y a un an. Ils ont pris le meilleur sur la Corvette C7.R de Garcia et Magnussen. Patrick Pilet et Nick Tandy complètent le podium mais peuvent nourrir des regrets. Le français a en effet trop anticipé le départ et a écopé d’une pénalité. Il a du batailler pendant la course pour revenir sur la tête après son drive-through.

Alors que dans les Ardennes Belges, Porsche se distinguait lors des épisodes de pluie avec une 911 RSR très à l’aise, c’est ici sur une piste sèche que la marque allemande a brillé. Elle augmente son avance au classement constructeur.

Désormais, le championnat WeatherTech SportsCar Championship est en pause. Avec les 24 Heures du Mans le mois prochain, tout le circus ne se retrouvera qu’à la fin du mois de juin, du côté de Watkins Glen.

 

Tombé dans l'endurance tout petit. Mon père m'a mis dans les mains des Porsche 917, des Mercedes C9 et des Peugeot 905, pendant qu'il allait au Mans. Depuis, nous traversons l'Europe et le monde ensemble pour voir tourner des bagnoles. Je suis rédacteur web freelance, spécialiste de l'endurance.

Cliquez pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles de la catégorie Actualités

To Top