Connect with us

McLaren BP23 : une héritière pour la mythique F1

McLaren F1 chassis #073 LM

Actualités

McLaren BP23 : une héritière pour la mythique F1

McLaren BP23 : une héritière pour la mythique F1

La McLaren F1 des années 90 est devenue une voiture mythique, sa victoire aux 24 Heures du Mans 1995 la faisant entrer définitivement dans l’histoire. Une supercar de route, engagée en compétition par la volonté de clients, qui gagne la course d’endurance la plus exigeante au monde… il faut dire que l’histoire est belle. McLaren le sait bien, et envisage de donner une héritière à sa F1, avec un projet annoncé en novembre 2016, sous le nom de code BP 23.

Une supercar de tous les jours

La McLaren F1 fut produite à 106 exemplaires, toutes versions confondues (version de route, LM et GT / GTR). Voiture de série la plus rapide au monde à l’époque avec une vitesse de pointe officielle de 386,7 km/h, la F1 était pensée comme une supercar adaptée à la conduite de tous les jours. Enfin, presque. Disons que la fierté de Gordon Murray, en charge du projet, est d’avoir associé une auto puissante et impressionnante, avec trois vraies places et de l’espace pour les bagages (sous le capot avant et dans des logements latéraux situés devant les roues arrières). 

mclaren-f1

3 places, 1 000 ch

Trois places, oui, car le pilote est au centre, les passagers prennent donc place légèrement en retrait, de chaque côté. N’allez pas comparer la McLaren F1 avec une Fiat Multipla, OK ! Trois places donc, pour une position de conduite idéale et une vision maximale. Du génie ? A l’époque, c’est cette caractéristique qui, entre autres, a attiré les critiques.

106 exemplaires

Pour sa nouvelle McLaren F1, baptisée pour l’heure BP23, McLaren va ressusciter cette caractéristique. Il est aussi question d’une puissance de 1 000 ch, avec un gros V8 (en lieu et place du V12 d’origine). 106 versions devraient être produites, avec des possibilités de personnalisation importantes.

Aucun visuel n’est pour le moment disponible. La voiture devrait arriver en 2019, pour fêter les 25 ans (déjà) de la victoire aux 24 Heures du Mans. Le prix ? Aucune idée. De toute façon, les 106 exemplaires seraient déjà vendus…

Lire la suite
Vous pourriez aussi apprécier...

Tombé dans l'endurance tout petit. Mon père m'a mis dans les mains des Porsche 917, des Mercedes C9 et des Peugeot 905, pendant qu'il allait au Mans. Depuis, nous traversons l'Europe et le monde ensemble pour voir tourner des bagnoles. Je suis rédacteur web freelance, spécialiste de l'endurance.

Cliquez pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles de la catégorie Actualités

Articles récents

Facebook

To Top