Connect with us

Lamborghini en Hypercar ? Voilà pourquoi nous n’y croyons pas vraiment

Actualités

Lamborghini en Hypercar ? Voilà pourquoi nous n’y croyons pas vraiment

Lamborghini en Hypercar ? Voilà pourquoi nous n’y croyons pas vraiment

Lamborghini a dévoilé via une image de teasing sa « première hypercar développée par Squadra Corse », le département course de la marque. Une voiture dont la ligne est agressive, destinée à un futur usage sur circuit uniquement. Une excellente base pour un retour aux 24 Heures du Mans en catégorie hypercar ? Pas si sûr.

Avec un V12 6.5 atmosphérique délivrant 830 chevaux repris à l’Aventador, cette future hypercar disposera d’une boîte séquentielle à six rapports XTrac, différente elle de celle de l’Aventador, le tout chaussé par Pirelli. Elle est construite autour d’une monocoque en fibre de carbone dotée d’un sous-châssis en aluminium et d’une cage de protection intégrée.

 50 exemplaires seront produits et proposés à des clients fortunés, qui pourront profiter du chant du V12 poussé dans ses dernières limites uniquement sur piste. 

Alors oui, il s’agit bien d’une « hypercar » selon les mots employés par Lamborghini, et sa production à 50 exemplaires minimum en fait une auto totalement éligible pour le futur règlement des 24 Heures du Mans. Le constructeur italien va-t-il revenir en Sarthe ? Difficile à dire.

Intégrée dans le groupe Volkswagen, la marque Lamborghini pourrait, avec Bentley, venir se lancer à l’assaut de l’Hypercar pendant qu’Audi et Porsche sont en Formule E. Mais, alors que se dessine le centenaire des 24 Heures du Mans en 2023, on croit beaucoup plus à la piste Bentley.  Lamborghini n’a pas écrit de très grandes pages de son histoire au Mans, et la compétition directe avec d’autres marques premium comme Aston Martin, Ferrari et Porsche en catégorie GT semble bien mieux coller à la stratégie.  En clairt, selon moi, tant que le « gratin » des voitures de sport n’est pas engagé en Hypercar, inutile pour Lamborghini de se lancer.

Pourtant, Lamborghini a annoncé son envie d’hybridation et d’hypercar. Deux éléments centraux dans le règlement façon Le Mans. Si retour il y a, cela sera donc avec une version « prototype », peut-être un mix entre cette hypercar et la Terzo Millennio ? La dernière nommée est bien plus radicale, notamment sur la partie avant. Mais ce retour me semble très hypothétique.

A lire >  McLaren Senna LM : un pas de plus vers un retour aux 24 Heures du Mans ?

A moins que cette hypercar ne reste qu’un jouet de circuit destiné à des événements privés. Et en GT ? Même pour une éventuelle version en LM GTE Pro, il est nécessaire de produire des exemplaires routiers. Le règlement qui encadre le Championnat du Monde d’Endurance est très clair sur ce point : une « voiture sera admise à courir dès qu’un minimum de 100 voitures de route pour les « Grands Constructeurs » et 25 voitures de route pour les « Petits Constructeurs » sera produit ». Cette Lamborghini hypercar ne devrait satisfaire à aucun de ces critères… Il n’empêche que la fiche technique de cette Lamborghini hypercar est à la fois séduisante pour des clients fortunés avides de sensations… et pensée pour satisfaire aux exigences de sécurité de la FIA. Alors, une arrivée en Hypercar, vous y croyez ?

Lire la suite

Tombé dans l'endurance tout petit. Mon père m'a mis dans les mains des Porsche 917, des Mercedes C9 et des Peugeot 905, pendant qu'il allait au Mans. Depuis, nous traversons l'Europe et le monde ensemble pour voir tourner des bagnoles. Je suis rédacteur web freelance, spécialiste de l'endurance.

Cliquez pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles de la catégorie Actualités

To Top