Connect with us

Audi remporte les « California 8 Hours » 2018 à Laguna Seca

Actualités

Audi remporte les « California 8 Hours » 2018 à Laguna Seca

Brent Smith / Endurance Magazine

Audi remporte les « California 8 Hours » 2018 à Laguna Seca

Comme ce fut le cas l’an passé, les California 8 Hours ont cette année encore été le théâtre du dénouement de la saison Intercontinental GT. Trois titres étaient en jeu. Le titre constructeurs, le titre pilote et le titre pilote « bronze ». Audi a profité de cette ultime manche pour coiffer Mercedes, pourtant en avance mathématiquement avant le rendez-vous californien. Consolation, Tristan Vautier est champion pilote pour la marque à l’étoile.

Avec moins de 0,5 secondes entre les 10 premiers à l’issue des qualifications, la deuxième édition des « California 8 Hours » promettait du grand spectacle avant même le passage du drapeau vert. Christopher Haase avait pris le meilleur avec l’Audi R8 LMS du Audi Sport Team Land n°29, lui qui était déjà en pole position pour l’édition inaugurale en 2017 (lire ici notre résumé, Audi remporte les « California 8 Hours » à Laguna Seca). Derrière, Raffaele Marciello avec la Mercedes-AMG Team Strakka Racing n°43 et Dries Vanthoor (Audi Sport Team WRT n°19) devaient constater la supériorité de l’Allemand.

En course, la lutte Audi / Mercedes prévue animait la première heure. Kelvin van der Linde, au volant de l’Audi en pole position, parvenait à rester devant et ne cédait qu’après plusieurs boucles pour laisser Raffaele Marciello passer. Avec sa Mercedes, il rendait à ses équipiers une voiture rapide et à qui la victoire semblait promise. En effet, l’Audi du Team Land écopait de deux pénalités et devait repasser par les stands (drive through). Un temps perdu très précieux, qui faisait chuter l’Audi de pointe.

Mais après 6 heures de course, coup de théâtre.  Par suite de l’intervention de la voiture de sécurité, Christopher Haase, Christopher Mies et Kelvin van der Linde revenaient aux avant-postes. La Mercedes Strakka Racing devait abandonner le commandement (et reculer de cinq places).  Raffaele Marciello repart alors le couteau entre les dents mais part à la faute en entrant en contact avec la R8 du Audi Sport Team WRT n°17 et Alex Riberas au volant. La Mercedes noire et verte est touchée, la progression stoppée.

A lire >  Cadillac remporte les 6 Heures de Watkins Glen 2017

L’équipe Audi Sport Team Land s’impose et c’est un doublé Audi qui vient marquer les esprits, grâce au Audi Sport Team WRT.

Troisième, la Mercedes-AMG Team SunEnergy1 Racing permet à Tristan Vautier de décrocher le titre pilotes. « C’est un peu dur de ne pas pouvoir partager ce titre avec Raffaele (Marciello, ndlr), car nous avons couru ensemble toute la saison, mais je le prends comme on dit. C’est le résultat d’un réel effort d’équipe de la part de tout le monde à SunEnergy1 Racing, Mercedes-AMG, AKKA ASP » confie le Français.

Kenny Habul remporte le titre pilotes « bronze » après une course animée. Un contact avec une Lamborghini l’a forcé – avec ses équipiers – à faire la course contre le temps pour couvrir au minimum les 70% de la distance du vainqueur imposée. Avec 71%, ils sont classés.

Grâce à une grille de départ composée de 33 voitures (GT3, GT4, TCR), la course de 8 heures sur le circuit de Laguna Seca s’impose déjà comme un événement fort. Il s’agit – pour la deuxième année consécutive – de la plus longue course organisée sur le tracé en 60 ans. Une course d’endurance appelée à devenir incontournable et prestigieuse ? On y croit.

30

Tombé dans l'endurance tout petit. Mon père m'a mis dans les mains des Porsche 917, des Mercedes C9 et des Peugeot 905, pendant qu'il allait au Mans. Depuis, nous traversons l'Europe et le monde ensemble pour voir tourner des bagnoles. Je suis rédacteur web freelance, spécialiste de l'endurance.

Cliquez pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles de la catégorie Actualités

To Top